img-book
ISBN : 978-2-915083-02-9
Catégorie :

Le B-A-Be du Bop

André Hodeir

André Hodeir livre une méthodique introduction au bebop qui marque ses fondements historiques, expose ses principes, analyse ses traits saillants, laisse entendre son actualité. Clair et concis, d’une élégance d’écriture avérée, Le B-A-Be du Bop rencontrera les faveurs du néophyte comme de l’amateur le mieux éclairé, qui verront en lui la plus rigoureuse et vive […]

8.00

En savoir plus sur l'auteur
Compositeur des Essais (1954, année où il fonde leJazz Groupe de Paris), de la Jazz Cantata (1960), du diptyque « Jazz on Joyce » (Anna Livia Plurabelle, 1966 ; Bitter Ending, 1972), André Hodeir, né en 1921 et ancien violoniste de jazz, peut être considéré comme le véritable fondateur de la critique jazzistique avec Hommes et Problèmes du jazz (1954), le livre le plus traduit au monde en la matière. L’ont suivi en ce domaine Toward Jazz (New York, 1962 ; en France : Jazzistiques, 1984) puis Les Mondes du jazz (1970) qui marque un temps essentiel dans son œuvre, depuis résolument passée à la fiction — trois romans et un recueil de nouvelles publiés à ce jour chez Minuit, au Seuil, chez Stock et Joëlle Losfeld — à l'exception remarquable du B-A-Be du Bop.
Livres de André Hodeir
Le Rire de Swann août 2006
Le B-A-Be du Bop octobre 2003
Les Mondes du jazz septembre 2004
Résumé

André Hodeir livre une méthodique introduction au bebop qui marque ses fondements historiques, expose ses principes, analyse ses traits saillants, laisse entendre son actualité. Clair et concis, d’une élégance d’écriture avérée, Le B-A-Be du Bop rencontrera les faveurs du néophyte comme de l’amateur le mieux éclairé, qui verront en lui la plus rigoureuse et vive synthèse critique sur l’invention des Dizzy Gillespie, Charlie Parker, Thelonious Monk, Kenny Clarke, Bud Powell et autres Miles Davis ou Tadd Dameron.

Infos pratiques

ISBN : 978-2-915083-02-9
Date de publication : octobre 2003
Nombre de pages : 56 pages

Revue de presse :

« La lecture d’André Hodeir est toujours une source d’étonnement. Et de jubilation – de jubilation surtout. Aussi bien, il est inutile de préciser combien cette réédition était nécessaire. Voire indispensable. »
Jean-Louis Chautemps, Les Cahiers du jazz

“Le B-A-Be du Bop”

Il n'y a aucun commentaire sur ce livre pour le moment.