img-book
ISBN : 978-2-915083-13-4
Catégorie :

Les Mondes du jazz

André Hodeir

Essai et œuvre littéraire à part entière, Les Mondes du jazz est écrit au plus intime de l’esthétique musicale déterminante du xxe siècle par un acteur clé de son évolution : son premier analyste et théoricien sans doute mais aussi, en tant que compositeur et arrangeur, l’égal d’un Gil Evans ou d’un George Russell. Hommage rendu […]

20.00

En savoir plus sur l'auteur
Compositeur des Essais (1954, année où il fonde leJazz Groupe de Paris), de la Jazz Cantata (1960), du diptyque « Jazz on Joyce » (Anna Livia Plurabelle, 1966 ; Bitter Ending, 1972), André Hodeir, né en 1921 et ancien violoniste de jazz, peut être considéré comme le véritable fondateur de la critique jazzistique avec Hommes et Problèmes du jazz (1954), le livre le plus traduit au monde en la matière. L’ont suivi en ce domaine Toward Jazz (New York, 1962 ; en France : Jazzistiques, 1984) puis Les Mondes du jazz (1970) qui marque un temps essentiel dans son œuvre, depuis résolument passée à la fiction — trois romans et un recueil de nouvelles publiés à ce jour chez Minuit, au Seuil, chez Stock et Joëlle Losfeld — à l'exception remarquable du B-A-Be du Bop.
Livres de André Hodeir
Le Rire de Swann août 2006
Le B-A-Be du Bop octobre 2003
Les Mondes du jazz septembre 2004
Résumé

Essai et œuvre littéraire à part entière, Les Mondes du jazz est écrit au plus intime de l’esthétique musicale déterminante du xxe siècle par un acteur clé de son évolution : son premier analyste et théoricien sans doute mais aussi, en tant que compositeur et arrangeur, l’égal d’un Gil Evans ou d’un George Russell. Hommage rendu aux figures de Monk et d’Ellington, de Lester Young et Charlie Parker, réflexion d’une haute tenue stylistique, le maître-livre d’André Hodeir s’offre d’abord comme questionnement insistant et parfois ironique du caractère propre du jazz, souhaitant que celui-ci trouve les moyens de ne jamais s’écarter du feu de l’invention. Ce texte foisonnant, virtuose, tout d’intelligence et aussi d’émotion, d’humour et d’humeur, a été salué lors de sa première parution en 1970 comme l’ouvrage le plus puissant que le jazz ait suscité – ce qu’il demeure.

Infos pratiques

ISBN : 978-2-915083-13-4
Date de publication : septembre 2004
Nombre de pages : 416 pages

Revue de presse :

« Ce livre s’écoute, on peut le lire à haute voix, s’y plonger comme pour une ascèse, il semble inépuisable. On peut aussi le poser et en continuer l’imaginaire dans sa tête. »
Alex Dutilh, Jazzman

“Les Mondes du jazz”

Il n'y a aucun commentaire sur ce livre pour le moment.