img-book
ISBN : 978-2-915083-29-3
Catégorie :

L’Étrange Destin de George General Grice Jr., dit Gigi Gryce

Alain Gerber

Dans la somme des bouleversements du jazz après 1940, Gigi Gryce n’est ni un oublié, ni un inconnu. On sait l’importance et l’originalité du compositeur de Minority, Social Call et Nica’s Tempo comme l’élégance de l’arrangeur. De Max Roach à Monk ou Art Farmer en passant par Getz, Gillespie, Charlie Parker, ses contemporains auront tôt […]

16.00

En savoir plus sur l'auteur
Romancier et essayiste, auteur dramatique, journaliste et homme de radio, Alain Gerber, né en 1943 à Belfort, est sans doute aucun le critique de jazz français dont la notoriété est aujourd’hui la mieux établie — nationalement, internationalement. Des premiers articles qu’il voit paraître en 1964 à nos jours, son œuvre de commentateur, d’analyste, d’écrivain de jazz est considérable, à la fois dispersée dans d’innombrables revues et périodiques (Jazz MagazineLes Cahiers du jazzDiapasonLe MondeLe Matin de ParisLes Nouvelles littérairesTéléramaSenso, etc.) et riche d’une quinzaine d’ouvrages dont le premier parut en 1985 (Le Cas Coltrane, Parenthèses, coll. « Epistrophy ») et au cœur desquels on comptera tout particulièrement Bill EvansChet,Paul Desmond et le côté féminin du mondeMiles (Fayard, 2001, 2003, 2006, 2007) ou bien encore Balades en jazz(Gallimard, coll. « Folio/Senso », 2007). Auteur de fiction prolifique, nouvelliste d’exception, Alain Gerber s’est vu décerner de nombreux prix littéraires dont, en 1984, la bourse Goncourt de la nouvelle et le grand prix de la nouvelle de la Société des Gens de Lettres pour Les Jours de vin et de roses(Robert Laffont) et, en 1989, le prix Interallié (Le Verger du diable, Grasset). Producteur, dès 1971, à France-Culture (Black & Blue, chaque semaine) et France-Musique, il propose quotidiennement sur cette dernière station, depuis 1999, l’émission Le Jazz est un roman où grandes et moins grandes figures du jazz sont, avec une étourdissante érudition, mises en fiction sans que jamais soit sacrifiée la vivacité critique.
Livres de Alain Gerber
Résumé

Dans la somme des bouleversements du jazz après 1940, Gigi Gryce n’est ni un oublié, ni un inconnu. On sait l’importance et l’originalité du compositeur de Minority, Social Call et Nica’s Tempo comme l’élégance de l’arrangeur. De Max Roach à Monk ou Art Farmer en passant par Getz, Gillespie, Charlie Parker, ses contemporains auront tôt repéré les qualités d’écriture et la singularité d’instrumentiste du saxophoniste alto et homme de partitions. Quant à ceux des générations qui lui ont succédé, ils ont continué de jouer ses compositions. Tout autre qu’un petit maître, il est de ces musiciens de la pénombre auxquels Alain Gerber sait si bien, dans les plis de son attention à quelques figures “monumentales” du champ jazzistique (Lester, Lady Day, Bird, Miles), redonner le visage de l’unique. Ombré par son exigence même et son rapport difficile à la vie, Gigi Gryce a été jazzman au plus intime de son souffle.

Infos pratiques

ISBN : 978-2-915083-29-3
Date de publication : mai 2008
Nombre de pages : 160 pages

Revue de presse :

« Dès les premières pages, on est tenu en haleine […]. Écrire est une affaire de style, de pouvoir d’évocation, et celui d’Alain Gerber est grand, comme est remarquable son sens du récit. »
Sophie Chambon, www.citizenjazz.com

“L’Étrange Destin de George General Grice Jr., dit Gigi Gryce”

Il n'y a aucun commentaire sur ce livre pour le moment.