img-book
ISBN : 978-2-915083-80-4
Catégorie :

L’Homme invisible de James Whale. Soties pour une terreur figurative

Jean-Michel Durafour

Voici un texte qui entend proposer à ses lecteurs l’analyse d’un film par tout ce qui le déborde, c’est-à-dire par tout ce qui y est le plus central. Au fil des chapitres, un même film – L’Homme invisible (1933) de James Whale, son ambition photographique célèbre : faire images, c’est-à-dire sort, d’une figure invisible – y […]

18.00

En savoir plus sur l'auteur
Jean-Michel Durafour est agrégé de philosophie et professeur en cinéma l’université d'Aix-Marseille (AMU). Il a publié de nombreux articles ainsi que plusieurs ouvrages dont Jean-François Lyotard : questions au cinéma. Ce que le cinéma se figure (PUF, 2009) et Brian De Palma. Épanchements : sang, perception théorie (L’Harmattan, 2013), Cinéma et cristaux. Traité d'éconologie (Editions Mimésis, 2018). Aux éditions Rouge Profond, Nous resterons, pour vivre et mourir, avec les loups-garous complète une trilogie sur les « figures fantastiques » du cinéma, entamée avec L’Homme invisible de James Whale. Soties pour une terreur figurative (2015) et poursuivie avec L’Étrange Créature du lac noir de Jack Arnold. Aubades pour une zoologie des images (2017).
Livres de Jean-Michel Durafour
Résumé

Voici un texte qui entend proposer à ses lecteurs l’analyse d’un film par tout ce qui le déborde, c’est-à-dire par tout ce qui y est le plus central. Au fil des chapitres, un même film – L’Homme invisible (1933) de James Whale, son ambition photographique célèbre : faire images, c’est-à-dire sort, d’une figure invisible – y est examiné comme un nœud figuratif où convergent aussi bien la phénoménologie de la perception, l’histoire de l’art, la théorie du cinéma, la théologie chrétienne mais encore l’architecture, les techniques sonores ou la modélisation informatique… S’y dessine progressivement, par une manière de théorie esthétique empirique, à la jonction de l’iconographie, de la philosophie de l’art et de l’anthropologie des images, l’une des figures les plus déroutantes de l’histoire des images cinématographiques, voire artistiques.

Infos pratiques

ISBN : 978-2-915083-80-4
Date de publication : juin 2015
Nombre de pages : 176 pages

“L’Homme invisible de James Whale. Soties pour une terreur figurative”

Il n'y a aucun commentaire sur ce livre pour le moment.