img-book
ISBN : 978-2-915083-93-4

Sade et le cinéma. Regard, corps, violence

Alberto Brodesco

Représenter Sade au cinéma ne revient pas à choisir un sujet parmi d’autres : les metteurs en scène qui y travaillent s’engagent à livrer des images qu’on ne peut que qualifier d’intolérables. Le cinéma sadien se construit et raisonne autour de deux interdits : la mort et la petite mort, l’orgasme. Questionnant l’impasse de la représentation […]

20.00

Quantité :
En savoir plus sur l'auteur
Assistant de recherche dans le département « Sociologie et recherche sociale » de l'université de Trente, Alberto Brodesco consacre la majeure partie de ses travaux et textes à l'imaginaire techno-scientifique dans les médias audiovisuels (cinéma, série télévisées, YouTube) et aux limites du représentable (violence, mort, pornographie, freaks). Second ouvrage publié, après Una voce nel disastro. L’immagine dello scienziato nel cinema dell’emergenza (Rome, 2008), Sguardo, corpo, violenza. Sade e il cinema témoigne de son approche transdisciplinaire. Outre le collectif qu'il a dirigé avec Federico Giordano, Body Images in the Post-Cinematic Scenario. The Digitization of Bodies (Milano, Udine, 2018), il publie dans plusieurs revues internationales : Cinergie, Journal of Italian Cinema & Media Studies, Schermi, Nuncius, Public Understanding of Science, Porn Studies.
Livres de Alberto Brodesco
Résumé

Représenter Sade au cinéma ne revient pas à choisir un sujet parmi d’autres : les metteurs en scène qui y travaillent s’engagent à livrer des images qu’on ne peut que qualifier d’intolérables. Le cinéma sadien se construit et raisonne autour de deux interdits : la mort et la petite mort, l’orgasme. Questionnant l’impasse de la représentation qu’implique l’adaptation d’une pareille production littéraire, Alberto Brodesco revient sur les enjeux esthétiques, thématiques, philosophiques et narratifs des textes, entre autres à travers les espaces sadiens, pour mieux définir les dispositifs de vision élaborés par l’écrivain, lesquels mettent au défi l’art cinématographique. Le livre ne se contente pas d’enchaîner pour les décrire les différentes transpositions de l’œuvre du divin marquis ; il développe une réflexion sur les passages de l’écrit à l’écran, sur les théories s’intéressant aux relations entre images et violence (la violence dans l’image, la violence de l’image), sur les positions spectatorielles, sur les tensions entre réflexion et perceptions sensorielles, sur le cinéma voué au corps (du body art au body horror)… S’il met en avant Luis Buñuel, Pier Paolo Pasolini, Peter Brook, Jess Franco, Jan Švankmajer, l’auteur puise dans de nombreux exemples internationaux, y compris dans le champ plus contemporain de la médiasphère, pour dégager un panorama le plus large possible. Et son appareil critique, conséquent, montre qu’il a assimilé de nombreuses lectures sur le sujet pour dégager une approche synthétique vive et renouvelée.

Infos pratiques

ISBN : 978-2-915083-93-4
Diffuseur : Harmonia Mundi
Date de publication : novembre 2020

“Sade et le cinéma. Regard, corps, violence”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a aucun commentaire sur ce livre pour le moment.